Comment rédiger le meilleur business plan ?

Comment rédiger le meilleur business plan ?
8 May 2019 Off By admin5724

Chaque entreprise doit avoir un business plan. Qu’il s’agisse de fournir une orientation ou d’attirer des investisseurs, un business plan est essentiel à la réussite de votre entreprise. Mais, comment rédiger un plan d’affaires ? Dans cet article, nous allons vous donner les étapes à suivre pour sa rédaction, ensuite, nous allons vous parler en particulier de la partie la plus importante du business plan : la partie financière.

Quels sont les composants d’un business plan ?

Il est recommandé qu’un business plan comprenne :

  • Un sommaire exécutif qui donne un aperçu de votre entreprise
  • Une description de l’entreprise qui décrit ce que vous faites
  • Une étude de marché : la recherche sur votre industrie, votre marché et vos concurrents
  • Service ou produit : les produits ou services que vous offrez
  • Marketing et ventes : comment vous commercialiserez votre entreprise et votre stratégie de vente ?
  • Demande de financement : de combien d’argent aurez-vous besoin pour les 3 à 5 prochaines années ?
  • Projections financières : fournir de l’information comme les bilans.
  • Annexe : une section facultative qui comprend les curriculum vitae et les autorisations.

Les 7 étapes à suivre pour rédiger un business plan

Même si les composants d’un business plan sont assez clairs, il peut être difficile de commencer. Voici donc sept étapes pour rédiger un business plan parfait.

1. La recherche

Un expert a conseillé : « Faites des recherches et analysez votre produit, votre marché et votre expertise objective. Envisagez de consacrer deux fois plus de temps à la recherche, à l’évaluation et à la réflexion qu’à la rédaction du business plan. »

2. Déterminez le but de votre plan.

Pour rédiger le plan parfait, vous devez connaître votre entreprise, votre produit, vos concurrents et le marché. En d’autres termes, il est de votre responsabilité de connaître tout ce que vous pouvez sur votre entreprise et l’industrie dans laquelle vous entrez. Lisez tout ce que vous pouvez sur votre industrie et parlez à votre public.

Le business plan est un document écrit décrivant la nature de l’entreprise, la stratégie de vente et de marketing, le contexte financier et contenant un état des résultats projetés. Cependant, votre business plan peut servir à plusieurs fins différentes. Comme le fait remarquer l’entrepreneur, c’est aussi une feuille de route qui donne des orientations pour qu’une entreprise puisse planifier son avenir et l’aider à éviter les bosses sur la route. Il est important de garder cela à l’esprit si vous vous autofinancez ou si vous démarrez votre entreprise. Mais, si vous voulez attirer des investisseurs, votre business plan aura un but différent et vous devrez rédiger un business plan qui cible ce type d’interlocuteur afin qu’il soit aussi clair et concis que possible. Lorsque vous définissez votre business plan, assurez-vous d’avoir défini ces objectifs personnellement.

3. Créez un profil d’entreprise

Le profil de votre entreprise comprend l’historique de votre organisation, les produits ou services que vous offrez, votre marché et votre public cible, vos ressources, comment vous allez résoudre un problème et ce qui rend votre entreprise unique.

Les profils d’entreprises se trouvent souvent sur le site officiel de l’entreprise et sont utilisés pour attirer des clients et des talents potentiels. Cependant, votre profil peut être utilisé pour décrire votre entreprise dans votre business plan. Ce n’est pas seulement un élément essentiel de votre business plan, c’est aussi l’une des premières parties écrites du plan. Le fait d’avoir votre profil en place rend cette étape beaucoup plus facile à composer.

4. Documentez tous les aspects de votre entreprise

Les investisseurs veulent s’assurer que votre entreprise va leur apporter un retour sur investissement. En raison de cette attente, les investisseurs veulent tout savoir sur votre entreprise. Pour vous aider dans ce processus, documentez toutes vos dépenses, vos flux de trésorerie et les projections. N’oubliez pas non plus les détails apparemment mineurs comme votre stratégie de localisation et vos contrats de licence.

5. Disposer d’un plan de marketing stratégique

Un bon business plan comprendra toujours un plan de marketing stratégique et dynamique. Il s’agit généralement d’atteindre des objectifs de marketing tels que :

  • Lancement de nouveaux produits
  • Extension ou reprise du marché pour les produits existants
  • Entrer dans de nouveaux territoires pour l’entreprise
  • Stimuler les ventes d’un produit, d’un marché ou d’une gamme de prix particuliers. D’où viendront ces affaires ? Soyez précis.
  • Vente croisée (ou regroupement) d’un produit avec un autre
  • Conclure des contrats à long terme avec des clients souhaitables
  • Augmenter les prix sans réduire les chiffres de vente
  • Affiner un produit
  • Avoir une stratégie de marketing de contenu
  • Amélioration de la fabrication et de la livraison des produits

Chaque objectif de marketing devrait avoir plusieurs buts et plusieurs tactiques pour atteindre ces buts. Dans la section Objectifs de votre plan de marketing, vous vous concentrez sur le «  quoi »  et le « pourquoi » des tâches de marketing pour l’année à venir. Dans la section sur la mise en œuvre, vous vous concentrez sur les aspects pratiques, qui, quoi, où, quand et comment.

Bien sûr, l’atteinte des objectifs de marketing aura des coûts. Votre plan de marketing doit comporter une section dans laquelle vous allouez des budgets pour chaque activité planifiée. Il serait avantageux pour vous de créer des budgets distincts pour les heures internes et les coûts externes.

6. Faites en sorte qu’il soit adaptable à votre public.

Les lecteurs potentiels d’un business plan sont très variés, allant des banquiers aux employés, en passant par les investisseurs en capital-risque “, déclare Entrepreneur. “Bien qu’il s’agisse d’un groupe diversifié, il s’agit d’un groupe fini. Et chaque type de lecteur a certains intérêts typiques. Si vous connaissez ces intérêts à l’avance, vous pouvez être sûr d’en tenir compte lorsque vous préparez un business plan pour ce public particulier.

Par exemple, les banquiers s’intéresseront davantage aux bilans et aux états des flux de trésorerie, tandis que les investisseurs en capital risque se pencheront sur le concept commercial de base et sur votre équipe de direction. Le gestionnaire de votre équipe, cependant, utilisera le business plan pour se rappeler les objectifs.

Pour cette raison, assurez-vous que votre business plan puisse être modifié en fonction de l’auditoire. Toutefois, ces modifications doivent être limitées d’un business plan à l’autre. Cela signifie que lorsque vous partagez des projections financières, vous devez conserver ces données de la même façon pour tous.

7. Expliquez pourquoi vous vous en souciez.

Que vous partagiez votre business plan avec un investisseur, un partenaire ou un membre de votre équipe, votre business plan doit montrer que vous êtes passionné et dévoué et que vous vous souciez réellement de votre entreprise. Vous pourriez discuter de ce ce vous avez appris de vos erreurs, énumérer les problèmes que vous pouvez résoudre, décrire vos valeurs et établir ce qui vous distingue de la concurrence.

En expliquant pourquoi vous vous souciez de votre entreprise, vous créez un lien émotionnel avec vos interlocuteurs afin qu’ils soutiennent votre projet pour l’avenir.

La partie financière, une partie importante !

La partie financière du business plan est essentielle car elle détermine l’impact du projet sur le plan numéraire. Son objectif est de convaincre vos interlocuteurs de la viabilité de votre projet sur le long terme. De votre capacité à gérer et anticiper vos futures dépenses face à vos entrées en cash. La partie financière s’articule autour de 5 grands points, que nous évoquons ci-dessous:

Éléments importants d’un plan d’affaires financier

Tout d’abord, il est important de se rappeler que ceux-ci ne suivent pas nécessairement une séquence quelconque. Bien qu’ils comprennent un compte de résultat, un bilan et un tableau des flux de trésorerie, n’hésitez pas à faire le lien entre chacuns d’eux, pour vérifier, valider, étoffer vos chiffres.

Par exemple, lorsque vous établissez un flux de trésorerie, les chiffres peuvent vous indiquer que vous devez revoir vos estimations des dépenses et ou des ventes.

Prévisions des ventes

L’utilisation d’un tableur est la meilleure façon d’établir un prévisionnel des ventes. Vous voudrez prévoir les ventes de votre entreprise sur une période de trois ans pour attirer les investisseurs et banquiers. Pour la première année, vous pouvez détailler les ventes mensuelles. Ensuite, vous pouvez passer sur une base trimestrielle pour les années deux et trois.

Budget des dépenses

L’établissement d’un budget de dépenses vous aidera à équilibrer vos prévisions de ventes. En un mot, cela vous indiquera combien d’argent il vous en coûte pour produire ce que vous vendez. Il y aura une grande variété de catégories, à ne pas oublier les équipements loués ou achetés, les paiements pour les services publics, la paie, le loyer ainsi que l’amortissement de tout équipement que vous utilisez.

Tableau des flux de trésorerie

Lorsque vous établissez les prévisions de ventes et le budget des dépenses, vous obtenez un état des flux de trésorerie. L’état des flux de trésorerie est souvent négligé, mais il fournit un bon résumé de ce qui se passe dans les autres états financiers. C’est l’un des fondements de tout plan financier. C’est le point d’appui que de nombreux financiers examineront et que vous pourrez utiliser pour évaluer le succès ou l’échec de votre projet. L’état des flux de trésorerie est important, car il vous permettra d’ajuster votre business model, en conservant certaines parties , puis en en retravaillant d’autres.

Elle est fondée sur tous les autres éléments de votre plan financier. Les experts suggèrent que si vous avez une entreprise qui fonctionne depuis quelques années, vous pouvez utiliser les états des résultats et les bilans du passé.

Si vous êtes une jeune entreprise ou une startup, vous devez décomposer vos états financiers en plusieurs parties sur 12 mois. Apprenez à revoir tous les chiffres et regardez où vont les dépenses. Sachez ce qu’est un budget et suivez-le. Apprenez comment appliquer des ratios financiers pour voir où va votre entreprise. Essayez de consulter vos états financiers chaque mois pour voir où vous en êtes. C’est une excellente information pour vous aider à réussir en affaires.

Projections des revenus

Une fois lés éléments ci-dessus assemblés, vous serez en mesure de faire des projections sur vos revenus. L’idée étant d’avoir une vision globale du chiffre d’affaires que vous allez pouvoir réaliser sur les 3 années à venir. C’est l’une des parties les plus importantes pour les investisseurs potentiels, les banquiers et partenaires.

Bilan projeté

Comme vous l’avez probablement deviné, l’élaboration d’un bon plan financier est un processus étape par étape et qui doit impérativement comprendre un bilan prévisionnel.

Vous devez vous occuper de l’actif et du passif que vous n’avez pas encore couverts afin de pouvoir établir une valeur nette projetée à la fin de votre exercice financier. Ce sont toutes des suppositions instruites et bien documentées sur ce à quoi ressemblera votre situation financière pour votre entreprise au terme de chaque année. L’élaboration d’un bon plan financier vous donne une feuille de route des tendances financières auxquelles vous pouvez vous attendre.

L’idée est de pouvoir déterminer le seuil de rentabilité du mieux que vous le pouvez. C’est le sommet financier où les ventes sont égales aux dépenses. Si vous êtes à la recherche d’un prêt commercial, les investisseurs seront très intéressés par la façon dont tous ces chiffres se regroupent.

Dernier conseil

Voici un dernier conseil. Beaucoup d’entreprises mettent le plan financier et dans un tiroir où il est oublié. Il est préférable de l’utiliser comme un outil financier et un point de référence. En fait, il est bon de remplir les chiffres mensuellement dans certains domaines, comme l’état des résultats, puis de les comparer aux projections indiquées dans le plan financier.

0Shares